Le SIEM - Syndicat Intercommunal des Eaux des Moises

Le SIEM investit

Un investissement continu pour une eau potable de qualité

En 2014, le SIEM investira plus de 3,7 millions d’euros pour renforcer et moderniser les sites de production ainsi que ses réseaux de distribution et pour protéger durablement les ressources en eau.

Certains investissements sont soutenus par des partenaires comme l’Union Européenne, la Région,
le Département de Haute-Savoie, le SMDEA et l’Agence de l’Eau.

De nouvelles ressources d’eau potable

Pour faire face aux aléas climatiques et au développement de la région, le SIEM s’est engagé dans plusieurs programmes de recherches pour améliorer les ressources existantes en eau potable et en trouver de nouvelles.

Dans les années à venir, le SIEM va concentrer l’essentiel de ses moyens au financement des infrastructures nécessaires pour accroître la zone d’alimentation de la nouvelle usine de traitement de Chevilly. Certaines interventions prioritaires seront réalisées avec d’autres intervenants pour continuer à moderniser les ouvrages et les canalisations existantes.

Les sources d’Armoy

Les travaux en cours pour la mise en conformité des périmètres de protection des sources s’achèveront en 2015. Ils comprennent notamment la réfection totale des captages qui seront équipés de dispositifs de traitement modernes et d’un réseau de télégestion pour plus de sécurité.

La nappe de Sous Armoy

JPEG - 795.7 ko

Des investigations complémentaires doivent encore être menées pour mieux connaître son potentiel. Ensuite, des travaux d’équipement importants devront être réalisés par la Ville de Thonon pour équiper le puits de prélèvement et le raccorder à son réseau.

JPEG - 142.4 ko

Pour le SIEM, les travaux devraient être réduits, la station de pompage de « Grande Fontaine » exploitée par le Syndicat étant près du nouveau puits. Elle devra néanmoins être totalement reconstruite, pour être adaptée à sa nouvelle fonction, et la canalisation qui la relie au réservoir de « La Capite » devra être remplacée. Cette ressource qui ne sera pas disponible dans l’immédiat, devrait permettre au SIEM d’accroître fortement sa production à partir d’Armoy.

La nouvelle usine de traitement du lac Léman

JPEG - 367.7 ko

En activité depuis fin 2013, la nouvelle usine de traitement de Chevilly était indispensable pour faire face durablement aux besoins en eau potable.

Une extension significative de la zone de distribution du l’eau du lac aura lieu dans les prochaines années, pour couvrir les besoins en forte augmentation de la population des communes de Douvaine, Chens-sur-Léman.

JPEG - 194.9 ko
Moderniser les ouvrages existants

Les sites de stockage

JPEG - 177.6 ko
JPEG - 92.5 ko

Les réservoirs d’eau potable font l’objet d’un programme d’aménagements extérieurs visant à les intégrer dans le paysage. Les chambres des vannes sont en cours de rénovation et les canalisations sont progressivement remplacées par de l’inox. Ces travaux très coûteux devraient s’étaler sur une période de 10 ans. Lorsqu’ils seront achevés, il restera alors à prévoir le revêtement de l’intérieur des cuves, en béton brut pour le moment.

Afin d’améliorer le fonctionnement du réseau, de nouveaux sites de stockage devront être construits dans les années à venir :

  • un premier sur les hauteurs de Draillant pour remplacer le réservoir du Col de Cou,
  • Un réservoir de grande capacité au-dessus de Perrignier est également nécessaire. Ce réservoir permettrait de concentrer les eaux en provenance de la source des Moises, de celle de l’Ecole et du pompage de Draillant. Il serait destiné à remplacer les réservoirs de Gravin et La Tour.
  • Une cuve d’une capacité de 2000m3 opérationnelle en 2013, a été construite à côté de la nouvelle usine. Une autre cuve de 1000m3 est prévue à Douvaine une fois la jonction entre l’usine et le réseau de la commune réalisée.
  • Enfin, les cuves de 1000 m³ de Brécorens et Essert seront doublées à moyen terme.

Le réseau de distribution

JPEG - 825.2 ko
JPEG - 135.4 ko

Le SIEM a réalisé un diagnostic général de l’ensemble du réseau de distribution, mettant à jour les dysfonctionnements (fuites, débits insuffisants, matériel à remplacer…). La rénovation totale du réseau pourra être finalisée à l’horizon 2030. Le coût de l’opération est estimée à 30 M d’€. Sur les 5 dernières années, plus de
25 km de canalisations ont été remplacés pour un coût global de 7 M€.

© 2011 SIEM | Mentions légales | Marché public | Documentation
Syndicat Intercommunal des Eaux des Moises (SIEM) - 141, rue des Entreprises – BP16 - 74550 Perrignier
Tél. : 04 50 72 40 26 - Fax : 04 50 72 40 60 - Courriel : accueil@eaux-moises.com
Une permanence est assurée 24h sur 24 par un technicien qui en cas d’urgence peut être joint au 06 86 46 06 28 ou au 04 50 72 03 81.